La bière de l’année 2016 : Trou du Diable – X

Plusieurs centaines de nouveautés ont touché les tablettes des détaillants en 2016, et établir un classement de ce que j’ai préféré cette année a été non pas une tâche difficile, mais presque impossible. Voici donc, en toute humilité, mes bières préférées ayant été brassée pour la première fois en 2016.

La X

Pour commémorer son dixième anniversaire, la célèbre brasserie Shawiniganaise le Trou du Diable a lancé de manière flamboyante la X, un assemblage de trois brassins déjà spéciaux : la Buteuse Brassin Spécial, la Dulcis Succubus et le Hérisson. Le résultat est tout simplement magnifique. On retrouve dans cette bière toute la complexité que l’on pourrait s’attendre de trois différentes bières assemblées en une, avec des impressions de pommes provenant de la Buteuse, l’aspect vin blanc de la Dulcis Succubus, et l’acidité du Hérisson.

L’assemblage de la X est digne des meilleures bières que j’ai pu goûter de ma vie, littéralement. Étant déjà un grand fan de la Buteuse et de la Dulcis, le mélange des trois me prouve que la somme de trois bières peut être, à l’occasion, encore meilleur que lorsqu’elles sont prises individuellement. Seule tristesse, cette bière fût brassée de manière très limitée, et je doute qu’elle soit re-brassée à nouveau dans le futur.

4,5 / 5

Pour voir ma notation de la X

Mentions honorable

Auval – Nordet IPA

Un des premiers exemples de NEIPA réellement d’exception au Québec, cette IPA de la minuscule brasserie de Val D’Espoir en Gaspésie m’a réellement enchanté. Ultra tropicale, les agrumes fusent au nez et surtout en bouche, où cette bière devient littéralement un jus d’orange et d’autres fruits exotiques. Désormais classée 4e meilleure IPA sur RateBeer, la seul ombre à l’horizon de cette bière est que la Nordet est appelée à évoluer avec le temps étant donné l’approvisionnement difficile pour les brasseurs en houblons rares.

4,4 / 5

Pour voir ma notation de la Nordet

Les Trois Mousquetaires – IPA

Le premier brassin de cette nouvelle IPA des Trois Mousquetaires fut réellement ravissant et m’a surpris par sa qualité. Beaucoup plus équilibrée que la Nordet, on retrouve un côté plus amer et résineux que la Nordet, qui est qunat à elle plus fruitée et exotique. Cet équilibre assure à la IPA un spectre de saveurs plus grand, jonglant amertume et agrumes, rendant l’IPA tout aussi agréable que celle d’Auval. Il est toutefois à noter que mon opinion de la IPA a évolué au courant des brassins de cette dernière, avec certaines « batchs » un peu moins réussies que la première, à mon humble avis.

4,3 / 5

Pour voir ma notation de l’IPA

Auval – Guerilla SSS Triple Stout

Une deuxième apparition pour Auval dans ces mentions, avec la Guerilla SSS, un stout vieilli en fûts de spiritueux, avec du grué de cacao.  Cette bière fut définitivement toute une expérience, passant par toute la palette des sensations au goût. On retrouve à peu près tout ce qu’on pourrait retrouver d’un stout : alcoolisée, amère, chocolatée, torréfiée, cette bière est définitivement d’un grand calibre. Encore une fois, on ne peut qu’être déçu que la Brasserie Auval soit un tout petit projet, et qu’on ne puisse pas profiter d’une plus grande distribution de ces produits de classe mondiale.

4,2 / 5

Pour voir ma notation de la Guerilla SSS

Crédit photo : Trou du Diable

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *