La bière du dimanche : Gainsbourg – Orange Tie Wrap

La Microbrasserie Gainsbourg a ouvert ses portes à Gatineau en 2013, pas trop loin d’une autre brasserie Gatinoise bien connue, les Brasseurs du Temps. La microbrasserie s’est surtout fait connaître, depuis qu’elle a commencé à exporter ses produits hors de ses terres hulloises, pour des offrandes assez houblonnées. En effet, elle embouteille sporadiquement une IPA et une Double IPA, respectivement la Côte Ouest et la Road Trip, qui arrive à se démarquer pour leur qualité. La microbrasserie à également embouteillée une scotch ale fort bien réussie l’hiver dernier.

Aujourd’hui pour la chronique, nous nous concentrons sur l’Orange Tie Wrap, que l’on annonce comme un hybride entre une saison et une IPA, brassée avec du zeste d’oranges et de limes. La légende veut que le nom d’Orange Tie Wrap ait été choisi en raison d’une mésaventure que le brasseur ait eue alors qu’il brassait pour la première fois la bière. En voulant dry hopper la bière, et n’ayant pas l’équipement nécessaire pour le faire, les ingénieux brasseurs de Gainsbourg aurait attaché une tasse pleine de houblon Nelson Sauvin à des tie wraps pour procéder au dry hop, résultant la perte de l’un des tie wraps. Qu’à cela ne tienne, tie wrap ou non, on a déjà hâte d’évaluer cette bière!

La dégustation

Notre Orange TieWrap vient d’être enfûtée aujourd’hui et elle est en ligne !!! #gainsbourg #beer #bière #saison #orangetiewrap

A photo posted by Microbrasserie Le Gainsbourg (@microgainsbourg) on

La bouteille de 500mL verse une bière blonde avec une petite touche de carbonatation et peu d’effervescence. Le nez est définitivement fidèle au titre de cette bière. C’est de l’orange et des agrumes à plein nez, de manière fulgurante. On sent déjà l’amertume se pointer au milieu des oranges. Mon nez tente de déceler un petit côté saison à cette Orange Tie Wrap, et je ne trouve définitivement pas grand-chose, pour l’instant…

En bouche c’est une symphonie d’agrume. L’orange et la lime sont définitivement présentes et on goute un peu l’ananas du Nelson Sauvin. Le tout, mis ensemble dès la première gorgée, donne un intéressant ensemble de liquide agrumé. L’amertume, absente à la base, se ressent un peu plus après quelques gorgées, sans trop s’imposer. Petite remarque – quelqu’un goute-t-il le côté saison de cette bière? Je le cherche encore. Peut-être du côté de la finale qui est un peu plus sèche qu’une IPA standard? Mais encore. Au-delà de ce point, la bière est excellente, rafraichissante. Je me surprends à essayer d’estimer, sans savoir, en fin de dégustation, le niveau de d’alcool du breuvage que j’estime en bas des 5%, mais il est bel et bien à 7,5%! Cette Orange Tie Wrap est une belle réussite.

3,9 / 5

Pour voir ma notation de l’Orange Tie Wrap

Crédit photo : Hops and Bros

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *