La bière du dimanche : MABRASSERIE – Tribale Session IPA

J’ai souvent parlé sur les lignes de ce site de MABRASSERIE, de son modèle d’affaire et de ses bières. Marc Bélanger, brasseur ayant fait ses armes avec les classiques du Brouhaha expérimente un peu plus avec les styles et le houblon dans le cadre de son nouveau projet de coopérative brassicole. On voit apparaître de plus en plus de bières de différents horizons en bouteilles et en fût sur place, ce qui est franchement de bon augure pour le futur de cette jeune entreprise, qui fait déjà des jaloux ailleurs au Québec.

Aujourd’hui, on essaie la Tribale Session IPA, embouteillée pour la première fois au début de 2017 par la coopérative. Après avoir brassé une Double IPA, une IPA et une Pale Ale, c’est tout naturel que la famille des bières Tribale s’agrandit pour accueillir une Session en son sein. Bien que cette dernière ait été embouteillée avec des bouteilles brunes standards, on apprenait en primeur en écoutant l’épisode 33 des Péteux de Broue, en direct de MABRASSERIE, que cette dernière serait bientôt disponible en canettes, probablement déjà un hit assuré pour l’été 2017. Voyons voir à quoi on a affaire pour ce qui est du liquide.

La Dégustation

La bouteille de 500 mL nous verse un liquide blond pâle, quelque peu voilé, qui nous surprend par son abondante carbonatation et une très bonne effervescence. Le nez est définitivement un point fort de cette Session avec une bonne dose de houblon donnant une aromatique très agrumée de citrons et de limes.

Au goût, on remarque tout de suite l’amertume, qui est très tranchante chez cette bière. Le corps est un peu malté, si bien qu’au milieu de cette grande amertume et de ce goût un peu caramélisé, on ne parvient pas à apprécier les saveurs fruitées qu’on reconnaissait si facilement au nez. Au fil des gorgées, alors que la température du liquide se réchauffe, on parvient de plus en plus à distinguer les agrumes, mais l’amertume n’en démord pas, si bien qu’au final, on a l’impression de goûter un liquide un peu mince, en dépit d’un nez très intéressant. Pour les futurs brassins, il serait intéressant d’avoir une Session un peu moins amère, pour augmenter son niveau de buvabilité.

3,5 / 5

Pour voir ma notation de la Session IPA

Crédit photo : Ça Brasse

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *